Concours d’été

5ème catégorie - 14 juillet
Carhaix, Stade - 10h

4ème catégorie - 18 juillet
Dinard

3ème catégorie - 25 juillet
Quimper, Espace P.J. HELIAS
14h - 10€

4ème catégorie B - 8 août
Lorient, Esplande du théâtre
9h30 - gratuit

2ème catégorie - 8 août
Lorient, Stade annexe Moustoir
10h - 8€
(tarif couplé 1ère+2ème 18 €)

1ère catégorie - 8 août
Lorient, Stade du Moustoir
13h - 15€
(tarif couplé 1ère+2ème 18 €)

Agenda


Fest Bro Pagan

FESTBROPAGAN10_A2_1205


bagadans


Festival de Cornouaille - Portraitweb


Festival Interceltique

Affiche FIL 2015site


Taboulinerien Breizh

affiche dat6Taou

La Nuit de la Bretagne : une grande tournée

BVC organisation lance une grande tournée de la Nuit de la Bretagne avec la participation de Denez Prigent en janvier 2016 (Communiqué de presse).

Le nouveau spectacle sera présenté à Nantes, Le Mans, Rouen, Morlaix et Caen, sur les trois premiers week-end de l’année.

Le bagad de Vannes fort de son actualité récente sera également de la partie.

 

Leur ambition est de mettre chaque année en valeur la qualité, la diversité et l’ouverture de la culture bretonne, dans des conditions techniques optimales auprès d’un large public.

Le reste de la programmation sera dévoilé à l’automne. Les billets sont d’ores et déjà en vente dans les points de vente habituels et sur www.nuitdelabretagne.com

Meilhoù Glaz – un CD pour ses 20 ans

Le Bagad ar Meilhoù Glaz (Moulin Vert – Quimper) est heureux de vous annoncer la sortie d’un nouveau CD « Steir eo » pour fêter les 20 ans du Bagad en 1ère catégorie ! Tandis que la 5e

édition des Priz Steir Eo aura lieu samedi 27 juin.

Communiqué de Presse

Tymen / Kerveillant : un album à deux

« Julien Tymen, à la bombarde, et Michel Kerveillant, au biniou, forment un couple de sonneurs du Far West breton, ancrés en Basse-Cornouaille dont ils sont devenus, en quelques années, les virtuoses d’un répertoire musical aussi typé qu’exubérant. lls collectionnent les premiers prix, plumes de paon et titres de Champion de Bretagne en 2013 et 2014 ! Cela fait 15 ans que ces deux amis sonnent ensemble, et ce disque, avec tous leurs invités, est à leur image : dynamique, inventif, généreux et sincère ».

Lien du Teaser https://www.youtube.com/watch?v=UTYUIAcwaqU

couv-01 Visuel_Tymen_Kerveillant

Bagad Bro Felger : un premier album

Le bagad du pays de Fougères vous présente son premier album et vous fait découvrir quatre suites musicales interprétées depuis les débuts du groupe à l’occasion de différents concours. Reflets de la diversité musicale que le bagad a toujours portée, ces programmes musicaux, différemment composés et arrangés, prennent leurs origines dans des terroirs bretons variés. Ils sont l’empreinte, laissée par chaque musicien dans l’histoire du bagad. Nous vous proposons de vous laisser entraîner dans cette histoire en souscrivant dès maintenant !

COUV_BBF Souscription-BBF-CD1

 

Bon de souscription-CD1

Binious et Bombardes pendant la guerre – conférences

Binious et bombardes dans la Première Guerre mondiale

Laurent Bigot, Gilles Kermarc, Marie-Barbara Le Gonidec

 

Le 3 juillet 1915, un couple de sonneurs appartenant au 73e régiment d’infanterie territoriale de Guingamp faisait la une du magazine L’Illustration. Cent ans plus tard, ce cliché symbolise toujours la participation de la Bretagne à la Première Guerre mondiale.

Un court article, intitulé La Marche au biniou, expliquait que « le colonel d’un régiment territorial du front, formé de Bretons — Breton lui-même, et portant le plus breton des noms — a eu l’inspiration d’adjoindre à sa « clique », à ses tambours et à ses clairons, les deux instruments favoris de la vieille Armorique : un biniou, une bombarde, cette sorte de musette si sonore. »

Pour trouver des binious et bombardes pour le 73e territorial, le lieutenant-colonel Aymar de Quengo de Tonquédec a tout simplement mis à contribution ses proches. Chacun des instruments était muni d’une médaille au nom de son donateur. Il a pu ainsi réunir, à partir du mois de mai 1915, un ensemble de quatre binious et huit bombardes, placé sous la responsabilité du tambour-major du régiment, l’adjudant Jules Glaizot.

À la fin de la guerre, les instruments furent conservés par Léopold Moreau de Bellaing, de Guingamp, adjoint au commandant du régiment en 1916 et 1917. En 1952, son fils Yves fit don de certains d’entre eux au Musée national des Arts et Tradition populaires (MNATP, devenu le MuCEM, et installé à Marseille en 2013). Il remit également une partition, Le Menez-Bre, « pas redoublé avec binious et bombardes sur des airs bretons ». Cette marche militaire, qui n’a pas été jouée depuis près d’un siècle, sera interprétée à nouveau, jeudi 16 juillet, à 18 heures, lors d’un concert-lecture donné au théâtre de Guingamp.

 

Les binious dans la guerre

Le 3 juillet 1915, le magazine L’Illustration publiait, en couverture de son numéro 3774, la photo de deux poilus jouant du biniou et de la bombarde. L’article correspondant à cette photo précisait qu’il s’agissait de soldats du 73e régiment d’infanterie territoriale (RIT). Ce régiment avait été doté d’une « clique » d’instruments bretons par son commandant, Aymar de Quengo de Tonquédec.

À partir de ces précurseurs des bagadou d’aujourd’hui, Marie-Barbara Le Gonidec, ethnomusicologue, chercheur au CNRS ; Laurent Bigot, sonneur, directeur du département de musique traditionnelle de l’École nationale de musique de Brest ; Gilles Kermarc, journaliste, évoqueront Les Binious de la Grande Guerre, à l’invitation de l’Université populaire bretonne, dans le cadre du festival interceltique, vendredi 14 août, à 14 h 30, à la chambre de commerce de Lorient (quai des Indes). Entrée gratuite.

"La bombarde et le biniou bretons sur le front". L'Illustration. Paris, France. 1915. Collection MuCEM (52.110.12), clichÈ A. Pelle (86.63.12)

« La bombarde et le biniou bretons sur le front ». L’Illustration. Paris, France. 1915. Collection MuCEM (52.110.12), clichÈ A. Pelle (86.63.12)

Qualifications Championnat de Gourin 2015

Prenez dates dès maintenant des qualifications pour le Championnat des Sonneurs de couple de Gourin 2015 :

Concours et Qualifiés Couples 2015

Mise à jour : 18 Juin 2015.

Résultats Roñsed Mor

Resultats 2015_1

Happy Deiz à Dinard

Festival Happy Deiz à Dinard et Championnat de Bagadoù 4e Catégorie

Le Samedi:
>11h30-13h30 Défilé du bagad Douar Ha Mor de la Richardais et le cercle celtique An Alarc’h dans le centre-ville de Dinard.

>14h30-18h30 : Concours national de bagadoù 4e catégorie à Port Breton organisé en partenariat avec Sonerion
10 groupes sélectionnés avec au total 350 musiciens:
Saint-Pol-de-Léon / Dol de Bretagne / Plomeur / Malestroit / Lorient / Locminé / Athis Mons / Locoal Menon et deux groupes Quimpérois (Penhars et An Ergue Vihan).

Annonce des résultats et remise des prix à 18h30

>19h30-20h : défilé des deux bagadoù vainqueurs en centre-ville
Programme complet

Dates à retenir

Après les concours de 5e catégorie, place aux concours d’été :

Concours d’été

  • 14 juillet  5ème catégorie à CARHAIX  10H Stade
  • 18 juillet  4ème A à Dinard
  • 25 juillet  3ème à QUIMPER Espace P.J. HELIAS 14 H  10€
  • 8 août     4ème B LORIENT 9h30 Esplande du théâtre  gratuit
  • 8 août     2e  LORIENT 10 h Stade annexe Moustoir  8€ (tarif couplé 1ères secondes 18 €)
  • 8 août     1ère   LORIENT 13 h Stade du Moustoir 15€ (tarif couplé 1ères secondes 18 €)

Le bagad de Lann-Bihoué, un livre de Louis Caradec

Profitez de l’offre de souscription

Louis Caradec, ancien matelot électricien de la base de Lann-Bihoué, retrace en images les grands événements et les petites histoires du Bagad.
Nous sommes en 1952, un soir d’été, au bar du poste des maîtres. Pierre Roumégou, maître électricien, emprunte une bombarde à
un invité de passage. De l’instrument naît un cocktail mélodique entraînant et rythmé. Il n’en faut pas plus pour que la salle se
lance dans une gavotte effrénée. Voilà comment a débuté l’histoire du bagad de Lann-Bihoué… Depuis les premières répétitions sous les pommiers de la base, une quinzaine
de pennoù bagad et près de 2 000 marins sonneurs se sont succédé. Au fi l des années, le Bagad a façonné sa légende. À l’invitation des chefs d’État des cinq continents, il parcourt aujourd’hui le monde, de Toulfoën à New York, de Lorient à Tokyo.

bon de souscription bagad Lann-Bihoué

« Page précédentePage suivante » « Page précédentePage suivante »
© 2007 Bodadeg ar Sonerion | Connexion | Flux RSS des Articles | Réalisation A-Eneb